Alfred Courmes

Alfred Courmes est un peintre français né en 1898 à Bormes — les-Mimosas. Il s’installe dans un premier temps à Paris en 1925. Il expose alors des toiles cubistes au salon des Indépendants et au Salon d’Automne. Il quitte ensuite la France pour la Belgique et s’installe à Ostende, sur la côte belge. Il y fait la connaissance de James Ensor, Constant Permeke et Félix Labisse et s’imprègne également du riche héritage de la peinture flamande dont les œuvres de Jan van Eyck et de Brueghel, notamment.

Ce choc entre peinture traditionnelle, d’une part, et vision surréaliste et expressionniste de l’autre sera un élément de référence pour la peinture de Courmes. Il reprend alors des thèmes de la mythologie ou de la religion chrétienne et les détourne à des fins humoristiques, ou bien en y intégrant des connotations sexuelles. Cette prise de position ne laisse pas sans voix bon nombre de détracteurs. L’artiste ne s’arrête pas pour autant et poursuit dans sa voie.

Voir plus
Il n’est pas rare de voir des éléments modernes, que ce soit des objets ou des vêtements, mais aussi des images reprises de publicités ou de journaux à sensation, s’intégrer dans des compositions classiques de l’Antiquité ou du Moyen-Age. Alfred Courmes met le spectateur face à des anachronismes absurdes, cocasses, voire même blasphématoires, afin de susciter sa réflexion.En 1946, il expose des œuvres à l’exposition Surréaliste de Lille aux côtés de son ami René Magritte. En 1972, lors de l’exposition 12 ans d’art contemporain qui se tient à la Galerie Nationale du Grand Palais, il est reconnu comme une figure majeure pour la génération de jeunes artistes qui exposent avec lui et se voit attribuer le Prix Panique. Il sera présent à l’exposition « Mythologies Quotidiennes » au musée d’art moderne de la ville de Paris en 1976, ainsi qu’à l’exposition « Les Réalismes entre révolution et réaction 1919-1939 » au Centre Georges-Pompidou.
Demander une expertise en ligne

Découvrez également

Quelques enchères D' Alfred Courmes