Grands Vins & Spiritueux

« La cave est parfois le lieu de sommeil insoupçonné d’une part non négligeable de notre patrimoine. Même bien conservés, les vins et spiritueux sont des biens périssables qu’il faut vendre à l’apogée de leur potentiel pour pleinement tirer parti de leur valorisation. »

— Pierre-Luc Nourry

 

Un marché mondialisé et très diversifié

Le vin est un marché international et la France, le pays incontournable où s’approvisionner ! Notre maison en a fait une de ses spécialités grâce à ses 70% d’acheteurs étrangers. Ce qui a permis au département vin de consolider sérieusement son réseau d’acquéreurs particuliers et professionnels. Les acheteurs sont pour la plupart des cavistes spécialisés dans les grands vins ou des particuliers désirant se constituer une belle cave. Le vin de Bourgogne a le vent en poupe et la maison AGUTTES affiche de très belles adjudications pour les crus de ses plus grands représentants. Les amateurs de Bordeaux se concentrent sur les premiers grands crus classés et la Vallée du Rhône est une vraie valeur montante. Les champagnes connaissent à nouveau une belle dynamique.

Sur le marché des spiritueux, l’envol des alcools rares se vérifie d’année en année, s’appuyant sur une forte hausse de la demande mondiale. On observe régulièrement dans ce domaine de nouveaux records sur les flacons les plus rares, dont les prix affichent parfois jusqu’à sept chiffres !

Pierre-Luc Nourry assisté de l’expert Denis Bernard, développe le département depuis 5 ans et a vendu pour plus d’un million d’euros en 2021. Il organise à Neuilly-sur-Seine, 4 ventes spécialisées par an, au cours desquelles sont dispersés plusieurs milliers de flacons; une sélection provenant essentiellement de caves de particuliers qui désirent se défaire de vins qu’ils jugent trop vieux à leur goût ou trop chers pour leur propre consommation. Ces vacations donnent lieu à de belles batailles d’enchères où rareté, bonne conservation et ancienneté sont des atouts majeurs qui peuvent donner une réelle valeur ajoutée à vos bouteilles.

Vous possédez peut-être des trésors chez vous ou dans votre cave alors n’hésitez pas à nous contacter ! Envoyez-nous votre liste avec les appellations, les millésimes et les noms de domaine ou producteur, ou seulement quelques photographies. Nous nous déplaçons également dans toutes les grandes villes de France et d’Europe et organisons des journées d’expertises en lien avec nos bureaux de représentation à Bruxelles, à Lyon et à Aix-en-Provence.

 

« Peu importe le flacon… »

L’histoire des bouteilles est avant tout l’histoire des passionnés qui les chérissent pour ce qu’elle représentent, pour ce qu’elles contiennent, pour ce qu’ils en retire comme plaisir. Sentir la richesse infinie des arômes d’un grand cru de Cognac du XIXe siècle, plonger son regard dans la robe ambrée d’un rhum des Antilles vieilli des décennies dans la quiétude d’un chais de l’autre bout du monde, porter aux lèvres un verre de vin du Domaine de la Romanée-Conti… Ce sont bien nos sens et nos rêves qui nourrissent nos passions.

A commencer par celle des producteurs, les premiers artisans, créateurs de ces merveilles de savoir-faire et de maîtrise, qui ont chacun leur vision, si personnelle, si différente et si juste à la fois de la finalité de leur travail que celle-ci soit le vin, le whisky, le rhum, le saké… Le fruit de leurs efforts est « sacré ».

Du si dur métier du vigneron essayant chaque jour de tirer la quintessence de ses terres et de ses vignes, avançant courageusement dans le couloir étroit de ce que la nature veut bien lui permettre de faire au gré des saisons et des intempéries; à la virtuosité que requiert le métier de maitre de chais qui aujourd’hui doit seul décider du moment parfait pour embouteiller les trésors de malt dont il a hérité de ses prédécesseurs, et qui demain créera avec son nez et son expérience, après avoir humé des centaines d’échantillons pour en équilibrer les notes, en harmoniser le caractère, un whisky qu’il ne dégustera peut-être jamais fini.

La difficulté de crée ces produits d’exception est forcément à la racine de l’admiration que leur porte les collectionneurs, et les dégustateurs avertis et les simples amateurs à travers le monde.

Le plaisir de posséder ces flacons pour tout ce qu’ils cristallisent comme valeurs humaines: d’effort, de persévérance, de sensibilité, justifie le fait qu’ils soient particulièrement convoités et pour certains outrageusement chers…

 

La notion d’estimation des vins et spiritueux d’exception

L’estimation des vins et spiritueux que vous détenez est la première phase de la mise en vente aux enchères de vos flacons de collection. Naturellement, un Château Margaux du millésime 2015 n’aura pas la même valeur qu’un Château Haut-Brion 1989 ou qu’un Château Mouton-Rothschild 2000. Pourquoi ?

Une estimation en matière de vins et spiritueux se base sur plusieurs notions concrètes dont la première est l’origine: le château/ domaine dont il est issu s’il s’agit d’un vin, ou la distillerie/ marque s’il s’agit d’un spiritueux. Tous n’ont pas la même qualité, la même renommée et les mêmes capacités de production, donc la même rareté.

A Bordeaux les célères classements (notamment celui de 1855) tendent à perdre de leur importance aux yeux des acheteurs tant leur légitimité est remise en cause, parfois par les premiers concernés eux-mêmes, à savoir les Châteaux : Angélus, Ausone, et Cheval Blanc ont récemment décidé de s’en écarter, prouvant qu’à un certain niveau, la stature d’un vin transcende son appartenance à telle ou telle échelle de valeur. Dans les faits, Pétrus, Le Pin, Latour, Mouton Rothschild, Lafite Rothschild, Margaux, Haut-Brion, la Mission Haut-Brion, Ausone, Cheval Blanc et Yquem sont les plus valorisés aux enchères.

Pour la Bourgogne et le Rhône c’est cette fois la personne du producteur qui va déterminer la qualité et le prix des vins. Une bouteille de Chablis de chez Raveneau ou Dauvissat aura une cote beaucoup plus importante qu’une autre, d’un domaine moins prisé, en raison de la forte demande de la part des acheteurs du monde entier pour ces vins produits en faibles quantités. Citons quelques grands noms de ces régions: Pour la Bourgogne outre le fameux Domaine de La Romanée-Conti on compte notamment Armand Rousseau, Henri Jayer, Georges Roumier, Domaine Leroy, Auvenay, Leflaive, Comtes Lafon, Méo-Camuzet, Liger-Belair, Bizot, Coche-Dury, Dujac, Ponsot, Roulot …

Pour le Rhône citons entre autres Emmanuel Reynaud (Château Rayas, Château de Fonsalette, Château des Tours) , Thierry Allemand, Henri Bonneau, Jean-Louis Chave, Yves Gangloff, E. Guilgal, le Domaine Jamet …

Après l’identification de l’origine du vin, vient la question très importante du millésime, ceci étant également vrai pour les alcools issus de la distillation comme le whisky, le rhum, le cognac ou encore le calvados. Le millésime est d’une importance capitale dans la fixation de l’estimation. Selon l’année considérée le prix des crus issus d’un même Château peut être multiplié par dix ou plus.

 

L’état de conservation: un critère primordial

L’origine et le millésime, sont donc les deux critères fondateurs dans l’établissement de l’estimation puisqu’ils vont nous permettre de nous référer à la côte des vins et spiritueux en question, à la comparer avec les résultats les plus récents constatés en ventes publiques (en France mais aussi à travers le monde) et bien entendu avec l’état de conservation.

Nous nous attachons à vérifier l’authenticité et l’état de conservation des flacons avant de les inclure dans nos ventes. Les estimations peuvent être un préalable à cette inspection mais les critères qui font l’objet d’une vérification au moment de l’expertise, permettent de s’assurer de la corrélation entre le prix estimé et l’état effectif du vins ou du spiritueux qui est voué à être vendu.

Les acheteurs sont attentifs à la provenance et l’état de présentation des flacons qu’ils convoitent, et même s’il est impossible de prédire la teneur d’une dégustation à l’avance, nous sommes donc garants des indications que nous fournissons quant à l’origine des lots et leur description minutieuse. Trois points sont ici importants:

    • le niveau actuel dans la bouteille (par rapport à l’origine: plus il est bas et plus la valeur baisse)
    • l’état de l’étiquette car elle est l’élément principale permettant d’identifier un flacon
    • l’état de la capsule et du bouchon pour vérifier s’il n’y a eu de manipulation frauduleuse, mais aussi pour noter les défauts classiques qui peuvent nuire à l’étanchéité et donc à l’intégrité du contenu.

 

La mise en vente, un service sur mesure

Après les estimations, le choix vous revient d’accorder votre confiance à notre département pour la mise en vente effective de ces bouteilles et leur mise en lumière aux enchères dans une de nos vacations.

Nous concluons alors un accord qui se traduit par la signature d’un mandat de vente, lequel donne un cadre juridique claire et précis à votre démarche. Y figurent la liste des vins et spiritueux confiés, avec les estimations afférentes, ainsi que les conditions générales de vente, précisant notamment le montant des frais qui pèsent vendeurs. Ces derniers sont en fonction du montant global de votre dossier.

Les ventes aux enchères supposent que le commissaire-priseur soit en possession des objets qu’il vend, de sorte que l’acheteur puisse disposer immédiatement de ses achats (sauf disposition contraires indiquées dans les conditions spécifiques de la vente). De ce fait, une fois le mandat signé nous organisons avec vous la mise à disposition des bouteilles. Il s’agit de convenir d’un rendez-vous dans nos bureaux si vous souhaitez vous charger vous-même du dépôt, ou bien de préparer le transport de vos biens par nos prestataires de confiance, spécialisés dans la manipulation d’objets précieux. Les bouteilles sont à partir de là placées dans les meilleurs conditions et ce avant, pendant et après la vente.

Une fois que l’important aspect logistique a abouti, vient la préparation des lots et du catalogue de la vente: expertise, numérotation, réalisation des fiches descriptives et du catalogue, photographie des lots par un professionnel, conditionnement et enfin promotion par tous les moyens de communication dont nous disposons.

A l’issue de la vente vous recevez bien sûr un détail des résultats et le règlement sous quatre semaine.

En cas de non vente, vous restez propriétaires des lots et êtes libre d’en disposer sans frais comme de les laisser pour une nouvelle vacation.

Demander une expertise en ligne

À PROPOS DE Grands Vins & Spiritueux

Quelques enchères DE Grands Vins & Spiritueux