Haute époque

« L’Objet d’Art est à lui seul l’ambassadeur d’une époque : il en incarne les usages, le goût. Lui rendre témoignage est la moindre des choses et c’est l’un des aspects essentiels de notre métier. »

— Grégoire de Thoury

 

La Haute époque au fil du temps…

La Haute époque désigne l’ensemble des meubles et objets d’art du Moyen Age gothique au XVIIème siècle en passant par la Renaissance. Cette large période typologique incarne un goût singulier pouvant se décomposer ainsi :

Avant le XIVème siècle, il est généralement question d’art médiéval dont les exemples dans les ventes aux enchères se traduisent par la présence d’orfèvrerie, ivoires gothiques et rares grands coffres.

Le XIVème siècle voit se développer le culte marial, au cœur de la piété médiévale, généralement illustré dans nos ventes de Haute Epoque par des statues représentants la Vierge Marie. Ces Vierges haute époque peuvent être champenoises, lorraines ou bourguignonnes, l’expertise précédant la vente aux enchères le détermine avec précision tout l’historique de la sculpture ainsi que sa valeur. Des meubles rares apparaissent aussi à cette période.

Le XVème siècle est l’époque de gloire de l’art gothique dont le très emblématique mobilier en « plis de serviettes » constituent un des essentiels des ventes aux enchères haute époque. Les objets sont encore rare pour cette période tandis que la sculpture prend une place de choix au catalogue : elle est devenue plus spacieuse et monumentale, évoluant vers le style orné qui s’épanouit d’avantage encore à la fin du XVème siècle. Dans le mobilier apparaissent également les coffres à fenestrage, les dressoirs où sont représentées des scènes religieuses et les stalles.

Au début du XVIème siècle la « Première Renaissance » offre les premiers objets que l’on retrouve généralement dans la discipline Haute époque avec l’apparitions de nouvelles typologies en provenance de la péninsule italienne et important le mobilier et les objets d’art des cours européennes. Ces nouveautés se traduisent dès lors par l’émergence de cabinets en bois précieux, crédences, tables à l’italienne, fauteuils d’apparats en bois sculpté témoignant de la magnificence de leurs propriétaires originels.

 

Les grands noms de la Haute époque

Comme beaucoup d’artistes de son époque, Hugues Sabin réunit de nombreuses qualités que notre expertise saura discerner : menuisier, sculpteur, ingénieur, architecte, décorateur, graveur. On lui attribue certaines maisons de Dijon dont l’Hôtel Marc Fyot, la maison Milsand, la porte du Palais de justice, une armoire à deux portes au musée des Arts décoratifs de Paris, un autre meuble au musée de la Renaissance d’Ecouen. Nous disposons d’assez peu d’éléments sur la vie de Sambin et un certain nombre d’œuvres lui sont attribuées mais peu sont authentifiés avec certitude. Hugues Sambin, Adrouet du Cerceau, comme Bernard Palissy ou encore Léonard Limosin sont autant de nom d’artiste susceptibles de se retrouver dans notre salle à l’occasion d’une de nos ventes dédiées à la haute époque.

Bien que considérée comme s’achevant au XVIIème siècle, la typologie Haute époque comporte également dans nos catalogues d’enchères des objets art de sculpture religieuses, œuvre en bois, sous l’effigie de figures saintes telle que celles de la Vierge Marie, sainte Marie-Madeleine ou sainte Catherine; ainsi que de nombreux objets de dévotion chrétiens tels que fixés sous-verres, pique-cierges en bois doré et laiton etc.

Le XIXème siècle connu également un regain d’intérêt pour les périodes médiévales et humanistes de la renaissance avec les styles troubadours et néo-médiévaux dont découlèrent une abondante production de copies haute époque pouvant également connaître de belles surprises en salle.

 

La mise en vente, un service sur-mesure

La maison Aguttes, forte de belles enchères avec la vente de sculptures haute époque en bois, marbre et ivoire à la fin de l’année 2021, rend honneur à cette noble discipline à l’occasion d’une vente de spécialité à l’hôtel Drouot au mois de 2022 en collaboration avec le cabinet Fligny, spécialisé en Haute époque. A l’occasion d’une exposition de quelques jours, les premiers coups de marteau tomberont sous le marteau du commissaire-priseur et permettront aux curieux de l’ enchère, amateurs, collectionneurs et institutions muséales d’être à nos côtés afin de partager nos découvertes que nous seront ravis de présenter.

Une grande variété de lots sont présentés : lot école française, mobilier (chaires, art en bois, cathèdres, dressoirs, coffres, cassoni , buffet deux corps, armoire haute époque, caquetoires, chaises, fauteuil…) objets ( calice, boite à toge, pique cierge, émaux de Limoge, étain, ivoire sculpté ou tourné, reliquaire haute époque, mortier, coffret de messagers…) et statuaires ( vierge, christ, saints, divinités romaine…) allant du Moyen Age à la Renaissance et se finissant à la fin du XVIIème siècle, provenant des Flandres, pays bas, des pays germaniques, de la péninsule ibérique ou encore d’Italie….

Cette présentation s’inscrit dans la dynamique d’ enchères de notre spécialité mobilier objets d’art. Ce marché prisé par les collectionneurs enregistre plus de 3 millions d’euros d’adjudications passé sous le marteau du commissaire priseur chaque année et organise nombreuses expositions et ventes par an. Afin d’obtenir la meilleure enchère possible, nous élaborons des stratégies de vente et d’ achat sur-mesure pour défendre au mieux les intérêts de nos clients vendeurs sur le marché. Un catalogue largement diffusé composé de notices descriptives académiques, est consultable sur l’ensemble de nos supports de communication digitaux, la maison met en place une publicité ciblée en mobilier objets art sur de nombreux supports de communication nationaux et internationaux spécialisé en enchère et offre aux acheteurs la possibilité d’enchérir en live.

 

Cliquez ici pour accéder au catalogue de la vente Haute époque du 11 mai 2022.

Demander une expertise en ligne