Edouard Vuillard

Né en 1868 en Saône-et-Loire, dans une famille qui le destine à des fonctions militaires, Edouard Vuillard fréquente régulièrement le Louvre et se consacre finalement à une carrière artistique. Il entre à l’Académie Julian puis à l’Académie des Beaux-Arts en 1887, où il suit l’enseignement de Jean-Léon Gérôme. 

Inspiré par Maurice Denis, il rejoint quelques années plus tard le cercle des Nabis et, soucieux de s’affranchir des conventions académiques en empruntent à Gauguin ses larges aplats de couleurs, il offre à son art jusqu’ici réaliste un traitement plus subjectif. La peinture de Vuillard est ainsi imprégnée de l’ensemble des préceptes d’avant-gardes de la scène artistique de l’époque, que l’artiste conjugue et s’approprie. S’il peint de nombreuses toiles, le peintre réalise aussi des études au pastel, de grands panneaux décoratifs ou encore des photographies. A partir des années 1900, il s’oriente finalement davantage vers la peinture de portraits, commandés par la bourgeoisie parisienne. L’artiste est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1938, avant de tomber malade et de décéder, quelques années plus tard, à la Baule. Ayant marqué l’histoire de l’art, l’artiste jouit aujourd’hui d’une très grande notoriété, faisant que ses œuvres soient très prisées lors des ventes aux enchères.

Demander une expertise en ligne

Découvrez également

Quelques enchères D' Edouard Vuillard