Achille Laugé

Né en 1861 dans l’Aude au sein d’une famille modeste, Achille Laugé se destinait à un avenir de pharmacien. Il choisit néanmoins l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse où il fait d’heureuses rencontres telles que celle d’Antoine Bourdelle, d’Henri Martin et d’Henri Marre.

À l’âge de 21 ans, Laugé s’installe à Paris pour intégrer l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Il côtoie des artistes tels Georges Seurat, Paul Signac ou encore Camille Pissarro qui l’inspirent et lui permettent de compléter sa formation académique. Il rejoint finalement le berceau familial et forge son propre style néo-impressionniste. La technique acquise pendant sa formation s’efface alors peu à peu au profit d’une touche nouvelle, révélant des tons très lumineux.

Il s’installe simplement et participe personnellement aux travaux de construction de sa maison, L’Alouette, dans laquelle il réserve un espace pour son travail en atelier. Ce havre de paix lui permet de s’épanouir dans son travail : il peint des vues de sa fenêtre, mêlant ainsi sujets de plein air et intérieurs. 

Souvent refusé au Salon, il est néanmoins très apprécié dans des galeries plus tournées vers l’avant-garde, telles que la galerie Bernheim ou encore la galerie Georges Petit. Aujourd’hui, son œuvre est très reconnue au sein du marché de l’art.

Demander une expertise en ligne

Découvrez également

Quelques enchères D' Achille Laugé