Lê Văn Dệ

Le Van De est un peintre vietnamien qui a laissé sa marque dans l’art de son pays du XXe siècle. Il est né en 1906 et mort en 1966. Originaire de la province de Bên Tre, il fait partie de la première promotion de l’Ecole des Beaux-Arts de Hanoï. 

Le jeune artiste est diplômé comme major de la première promotion de l’Ecole des Beaux-Arts de Hanoï en 1930. Il est spécialisé en peinture sur soie et en peinture à l’huile. Reconnu comme particulièrement talentueux par ses pairs et ses professeurs, le peintre obtient une bourse pour se rendre à Paris au moment de l’exposition coloniale de 1931, il entre alors à l’atelier de Jean-Pierre Laurens, peintre pompier de grand talent.

Après la Ville Lumière, Le Van De se rend dans la Ville Eternelle. Premier artiste vietnamien à être reçu par le Pape, il est également choisi par le Vatican en 1936 pour diriger la création et la décoration de la section catholique des Arts Asiatiques de l’exposition du Vatican. 

Il profite de cette mission officielle pour arpenter les musées et parfaire sa culture et ses connaissances des œuvres des maîtres anciens. 

Il demande le baptême et choisit comme nom latin Calso-Leon Francesco. Personnage important de la vie culturelle artistique vietnamienne des années 30, 40 et 50, il est chargé par l’Empereur Bao Dai de redessiner le drapeau de la République du Vietnam. Il crée l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Saigon sur le modèle de l’Ecole des Beaux-Arts de Hanoï fermée en 1947.

S’il est particulièrement reconnu pour la grâce de ses Maternités, nourries par l’iconographie chrétienne présente tout au long de l’histoire des arts, il l’est également pour sa maitrise parfaite de la technique virtuose de la peinture sur soie, technique traditionnelle vietnamienne qu’il a su s’approprier. Son talent et son renom expliquent les beaux prix que réalisent ses œuvres d’art lors de nos ventes aux enchères.

Demander une expertise en ligne

Découvrez également

Quelques enchères DE Lê Văn Dệ