Aguttes

Aguttes

Logo Aguttes

Paul Sérusier

Né à Paris dans une famille aisée, Paul Sérusier est un célèbre peintre moderne et l’un des fondateurs du groupe des Nabis. Il est également connu comme étant un grand peintre symboliste. A partir de 1875, il fréquente le lycée Condorcet d’où il fut diplômé notamment en mathématiques et en philosophie. Dix ans plus tard, il décide de suivre une formation artistique. C’est à l’Académie Julian, que d’autres artistes ont fréquenté tels que Maurice Denis, Louis Valtat, Edouard Vuillard ou encore André Derain, qu’il suit des cours. Il se lie d’amitié avec Maurice Denis. En 1888, il passe l’été à Pont-Aven en Bretagne, lieu populaire auprès des peintres français et également américains. C’est là qu’il fait une rencontre cruciale pour la formation de son style et philosophie artistique : Paul Gauguin. Ce dernier l’influence fortement, et l’encourage à utiliser des couleurs pures et vive et surtout de s’éloigner du réalisme et de ses contraintes. A la suite de cela, Sérusier produit son célèbre tableau Talisman (1888) qu’il montre à ses amis artistes tout en leur parlant des leçons qu’il a reçu de Gauguin. Des artistes se rassemblent autours de Sérusier et de ses nouveaux principes, et forment dorénavant le groupe Nabis. Il est constitué de Maurice Denis, Paul-Elie Ranson, Pierre Bonnard et Henri-Gabriel Ibels puis plus tard rejoint par Edouard Vuillard et Ker-Xavier Roussel. Ce groupe est également particulièrement tourné vers la spiritualité. Chaque été, Sérusier retourne en Bretagne et passe ses hivers à Paris où il expose notamment aux expositions Impressionnistes et Symbolistes. A partir du début des années 1890, sa palette évolue et il n’utilise plus uniquement des couleurs dites « pures ». Il s’installe à Châteauneuf-du-Faou avec son épouse, où il restera jusqu’à la fin de sa vie. A cette époque, Sérusier réalise des peintures, mais également des costumes et décors de théâtre. 

En 1898, il effectue un voyage qui sera un nouveau point décisif pour l’évolution de son style et de sa philosophie artistique. Invité par son ami peintre symboliste Jan Verkade, il se rend à Beuron en Allemagne où il découvre la doctrine artistique des moines, qui lui est transmise par le père Desiderius Lenz. Selon celle-ci, il existerait des « saintes-mesures », proportions géométriques et harmonies dans les formes, qui permettraient à l’artiste de révéler la beauté divine de la nature dans son art. Séduit et convaincu, il rentre à Paris et tente de transmettre ce nouveau principe à ses confrères Nabis. Ceux-ci ne montrent pas le même enthousiasme que Sérusier. Le groupe se dissout petit à petit pour se séparer définitivement vers les années 1900. A partir de 1908, Sérusier enseigne souvent à l’Académie Ranson. Il expose toujours régulièrement. L’artiste publie un ABC de la peinture en 1921 où il relate ses théories sur l’art. Il décède en 1927. Ses idées et son œuvre auront marqué pour toujours l’histoire de l’art, ce qui lui donne une grande renommée internationale. Ses œuvres sont donc particulièrement recherchées par les collectionneurs, et très en demande dans les salles de ventes aux enchères partout dans le monde.

Also discover

Results

cache-error:
/home/runcloud/webapps/aguttes/wp-content/cache/jsoncontentimporterprob0a3313964bfbb22f00b45f639fe95d6-cod41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e.cgi
can't be stored - plugin aborted

Contacts

Request an estimate

Graceful and confidential

    *Required fields

    Next sale(s)

    Newsletter

    Subscribe to receive our magazine as well as the calendar of sales, exhibitions and conferences…

    Only two communications per month in your mailbox.

    Information

    Why Aguttes?

    Expertise

    More than 14 specialized departments

    Personalized accompaniment

    Large and agile organization for the management of "top lots" and particular collections

    International records

    More than 60% of buyers are foreign

    Culture of excellence

    More than 150 lots sold at more than 100 000€ in 2022

    Frequency of sales

    4 annual auctions by specialty

    The press speaks about it