Chine

Les tendances esthétiques chinoises ordonnent les créations artistiques selon une hiérarchie profondément différente de celle de l’Occident : elles tiennent compte de leur lien plus ou moins direct avec l’esprit.

Profitant de ses nombreux gisements de minéraux et d’argile, la Chine est le berceau de multiples innovations techniques et artistiques et produit des objets de la vie quotidienne ou ornementaux d’une rare qualité depuis la nuit des temps.
Les plus anciens vestiges de poterie découverts à ce jour et vieux de plus de 20 000 ans ont notamment été retrouvés dans une grotte située dans la province du Jiangxi. Ces céramiques ont évolué au cours des siècles et les premières porcelaines apparaissent déjà sous la dynastie des Han de l’Est, au début de notre ère. À la même époque, les artistes chinois excellent également dans la sculpture de figurines en jade, une pierre réservée à la famille impériale.
De même, les Chinois ont très vite maîtrisé le travail du bronze pour nous offrir de véritables chefs-d’œuvre dès le second millénaire avant l’Ère commune. Des vases aux formes et aux motifs variés sont à l’origine associés aux rites funéraires et témoignent du rang social du défunt.
Ils développent également la technique de la laque destinée dans un premier temps à protéger le bois des cercueils avant de s’enrichir d’incrustations de nacre et de poudre d’or ou d’être finement ciselée.
La Chine est aussi le pays de naissance de la soie déjà fabriquée vers le milieu du 3ème millénaire avant JC et du papier en fibres de cellulose également appelé papier de riz qui deviendra le support idéal de la calligraphie en Extrême-Orient.

L’Asie et plus particulièrement la Chine fascine les cours européennes dès la Renaissance et de nombreux objets sont importés ou imités par des artistes et artisans locaux. Il est alors de bon ton de posséder des paravents, des meubles ou encore des services de porcelaine, des soieries, des cloisonnés ou des éventails.
Les antiquités chinoises restent des valeurs sûres et peuvent atteindre des sommes importantes lors d’une vente aux enchères. Il est toujours recommandé de confier l’expertise des œuvres et du mobilier à un spécialiste en art d’Extrême-Orient. Celui-ci déterminera avec précision l’origine et l’âge des objets proposés et pourra ainsi donner une estimation de l’antiquité chinoise.

Un Sanyu adjugé plusieurs millions – Vente Aguttes

Découvrez également

Quelques enchères DE Chine

Expertise en ligne

Nos contacts

  • Responsable de département
    Johanna BLANCARD DE LÉRY
    delery@aguttes.com
    + 33 1 47 45 00 90
Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Arts d’Asie

Résultats ventes Arts d’Asie