Bourgogne

L’histoire des vins de Bourgogne remonte à plus de 2000 ans en arrière. A l’époque le vin était principalement produit et bu par les romains. Lorsque ces derniers envahissent la Gaulle et notamment la Bourgogne, ils se rendent compte que les terres bourguignonnes sont idéales pour la production de vin. Ils commencent alors à produire les vins de Bourgogne. Par la suite au Moyen Age, le vin est considéré comme une boisson sacrée par l’Eglise et beaucoup d’efforts sont fournis pour développer les vignes ainsi que les méthodes de vinification. Au 17e siècle, le pouvoir n’est plus dans les mains de l’Eglise mais plutôt dans celles des membres de la Cour, de la noblesse et de la Haute Bourgeoisie. Présent à beaucoup de grands repas de la Cour, le vin de France devient un indispensable. Le vin de Bourgogne n’est alors plus uniquement connu en France mais également à l’étranger, notamment en Angleterre. Le 18e et le 19e siècle sont marqués par le développement des techniques de vinifications, qui sont de plus en plus poussées. On observe une nette amélioration et de ce fait des classements nationaux sont organisés afin de distinguer et valoriser les meilleurs vins sur le marché. Avec les guerres mondiales du début du 20e siècle, la production et la vente de vins décroit. La chute de la production et de la vente de vins, pousse certains viticulteurs à revendre leurs terres pour survivre. En 1935 le Classement Appellation d’Origine Contrôlé (AOC) des vins de Bourgogne est crée, ce qui permet aux Vins de Bourgogne de gagner en prestige et en reconnaissance. Aujourd’hui les vins de Bourgogne sont mondialement connus et appréciés. Il est important de noter qu’une bouteille sur deux est exportée et que les Etats Unis, l’Angleterre et le Japon sont les trois pays les plus friands de vins de Bourgogne.

Les vignobles qui produisent du vin de Bourgogne s’étendent de Auxerre jusqu’à Mâcon sur une surface de 27 200 hectares. On observe 5 sous-régions de production : Le Chablis et Yonne, la Côte de Nuit, la Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise et le Mâconnais. Ces différentes sous-régions possèdent chacune un climat différent ce qui leur permet d’offrir des vins totalement différents. On retrouve sur les terres bourguignonnes 4 majeurs cépages ; le Chardonnay (48%), le Pinot Noir (36%), le Gamay (10%) et l’Aligoté (6%). Il existe bien évidemment d’autres cépages tels que le Sauvignon, le César ou encore le Sacy par exemple ; mais ces derniers ne représentent réunis que 2% des terres.

En France, beaucoup de vins prestigieux sont classés vins Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Les vins de Bourgogne AOC représentent à eux seuls 20% des vins français AOC ; part importante et significative de l’excellence de ces derniers. Il existe 100 vins de Bourgogne AOC. Il sont regroupés en 3 catégories : les AOC Régionales, les AOC Village/Communales et les AOC Grand Cru. Les AOC Régionales est une appellation qui couvre tout le territoire de la région Bourgogne et représente 23 AOC. Les AOC Villages/Communales portent le nom d’une commune et leur territoire est circonscrit à cette même commune ; il existe 44 AOC Villages/Communales. Enfin les AOC Grands Cru sont des vins produits sur des parcelles délimitées ; il en existe 33.

Découvrez également

Quelques enchères DE Bourgogne

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Résultats ventes Vins & Spiritueux