Eugène Boudin

Ses premiers pas dans l’imprimerie conduisent Eugène Boudin à rencontrer Thomas Couture et Jean-François Millet, et le poussent à se lancer dans une carrière artistique. Il a alors 22 ans. Dès 1851, il fréquente l’atelier d’Isabey tout en se livrant à la copie des grands maîtres au Louvre. En 1859, il expose pour la première fois au Salon et se lie à Courbet et Jongkind. Courbet et lui se retrouveront fréquemment en Normandie. Entre 1863 et 1867, il fait de nombreux séjours en Bretagne et participe à la première exposition impressionniste en 1874. Boudin s’érige comme le peintre des marines rendant hommage à la mer et à ses rivages. Son style s’illustre à travers l’importance qu’il accorde au ciel et aux effets atmosphériques célébrés par Corot mais aussi cette facture rapide, unique moyen de capter et restituer la mouvance de la lumière. Par son choix de sujets nouveaux; comme la lumière changeante, les ciels immenses et mouvants, les rivages et plages de Normandie, mais également par un traitement rapide proche de l’esquisse, Boudin annonce l’Impressionnisme. Déjà, il énonce que «seuls les états de l’atmosphère selon le lieu, l’heure et le vent, l’intéressent», et c’est lui qui initiera Monet à la peinture de plein air. Par là même, il est donc le précurseur de l’Impressionnisme.

Aguttes rend régulièrement hommage à ce talentueux peintre. Celui qui est surnommé « le roi des ciels » par Corot stimule toujours autant l’intérêt des collectionneurs.

Découvrez également

Quelques enchères D' Eugène Boudin

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes

Résultats ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes