Etienne Alphonse Dinet

Issu de la bourgeoisie du Second Empire, il s’inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris puis à l’Académie Jullian, où il est l’élève de Bougereau et de Robert-Fleury. Il s’inscrit alors dans la tradition des peintres académiques, bien loin des Impressionnistes. Dès 1882, il commence à exposer au Salon des Artistes français et le succès ne se démentira pas. En 1884, il effectue son premier voyage en Algérie. Ce pays le fascine littéralement. Ses peintures aux couleurs vives et brillantes, les corps nus des jeunes femmes dénudées et sensuelles, séduisent une abondante clientèle et lui valent la reconnaissance de ses pairs. En 1896, il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur. Il se convertit à l’Islam

Si la maison de ventes Claude Aguttes a présenté des œuvres très caractéristiques du peintre avec des valeurs sûres comme lors de la vente de Farandole de jeunes filles adjugé 325 396 € ttc , elle sait aussi se démarquer en proposant des sujets tout à fait inédits comme Baigneuses dans l’Oued de Bou Saâda où les femmes présentées sont de type européen. Cette prise de risque a d’ailleurs été récompensée par une adjudication de 142 800 € ttc.

Découvrez également

Quelques enchères D' Etienne Alphonse Dinet

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes

Résultats ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes