Albert Gleizes

Né en 1881, les débuts de Gleizes en peinture sont fortement influencés par l’Impressionnisme. Par la suite, admirateur de Cézanne, il se met à travailler sur la notion de volume et de multiplicité des points de vue. Entre 1910 et 1912, il se lie avec Metzinger, Léger et Delaunay avec lesquels il expose au Salon des Indépendants, créant le scandale avec la découverte du cubisme par le grand public. Il participe avec eux au groupe de la Section d’Or, qui développe une définition plus étroite du Cubisme parallèlement aux recherches de Braque et Picasso, et qui, sous l’influence d’André Lhote, élabore une recherche d’harmonie et de formes idéales régies par le principe du nombre d’or. La Première Guerre Mondiale disperse le groupe et Gleizes, démobilisé, s’installe à New-York. Il rentre en France en 1919, se tourne vers l’enseignement et la réalisation de décors monumentaux.

Les œuvres que nous avons présentées lors de différentes ventes publiques aux enchères illustrent les recherches de l’artiste, notamment sur l’importance des volumes et des couleurs réparties en larges aplats. Le succès de Gleizes auprès des amateurs ne se dément pas et il réalise régulièrement d’excellents résultats d’adjudication.

Découvrez également

Quelques enchères D' Albert Gleizes

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes

Résultats ventes Tableaux XIX°, Impressionnistes et Modernes