Jules Cayette

Il est incontestable que Jules Cayette a sa place parmi les grands noms de l’Ecole de Nancy. Né en 1882, il étudie aux Beaux-Arts de la ville et suit en parallèle un apprentissage chez Swartz. Cette formation lui permet de faire des rencontres enrichissantes telles que celles de Victor Prouvé, de Grüber, de Daum, d’Amalric Walter ou encore d’Eugène Vallin.

Le jeune décorateur expose régulièrement à la Société des Amis des Arts et sa renommée est progressivement renforcée par les commandes florissantes d’une clientèle de prestige. Il réalisera pour elle du véritable sur mesure dans la décoration intérieure comme extérieure.

Le génie de Cayette passe notamment par son extraordinaire adaptabilité : l’artiste parvient à couvrir de nombreux styles à travers une déclinaison époustouflante de créations. Tant le mobilier domestique que commercial, parfois même religieux, intéresse l’esprit éveillé de l’artiste qui laisse son empreinte s’étendre en travaillant toutes sortes de matériaux : le fer forgé martelé,  le verre  teinté ou le palissandre marqueté et mouluré se pare de motifs floraux et de décors en bronze. L’excellence de son travail et la sensible influence de Vallin, qu’il considérait comme son maître et dont l’atelier jouxtait le sien, permettent à Cayette de développer un style transitionnel qui lui est bien personnel. Il embrassera plus tard le style Art déco qu’il encrera à Nancy au moyen d’une production très variée.

Le mobilier de Cayette apparaît exceptionnellement dans nos ventes aux enchères. Cependant, la rareté et la qualité des quelques pièces qui nous ont été confiées ont su raviver l’intérêt des collectionneurs pour de remarquables meubles et luminaires signés de la main de l’artiste.

Découvrez également

Quelques enchères DE Jules Cayette

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Arts décoratifs du XX° siècle - Design

Résultats ventes Arts décoratifs du XX° siècle - Design