Eugène Printz

Né en 1889, Eugène Printz n’a suivi aucun enseignement scolaire particulier. Fort d’un cadre familial favorable, son œil est formé depuis son plus jeune âge. En effet, l’ébéniste et décorateur français s’essaie dans l’atelier de son père dans lequel il copie les meubles anciens. Le meuble, qu’il voit comme un objet de luxe digne des plus beaux matériaux, n’a bientôt plus de secret pour Printz. Il se penche rapidement sur la réalisation de mobilier moderne qui trouve sa place à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industries modernes en 1925.

En collaboration régulière avec Pierre Chareau, le décorateur expose dans de nombreux salons. Très vite, les commandes affluent, notamment de la part du Mobilier National et de la Ville de Paris, et certains meubles sont retenus dans les musées du vivant de l’artiste. Printz se distingue par l’élégance de ses créations : l’art de l’empiècement du bois, l’utilisation du bois de palmier et de la laque sur ses meubles inspirés de sa collaboration avec des artisans indochinois, et du métal oxydé pour les éléments de décors et empiètement, dénonce une parfaite maîtrise du travail du bois chez l’artiste.

L’ambition de Printz est internationale. S’il réalise du mobilier pour l’Amérique, le Mexique, l’Angleterre et la Belgique, il reste célèbre pour avoir décoré les appartements de la Princesse de la Tour d’Auvergne au château de Grosbois, ainsi que les bureaux de Jeanne Lanvin à Paris.

Aussi, des pièces nous parviennent-elles régulièrement des quatre coins du monde pour animer nos ventes aux enchères qui témoignent du vif intérêt que suscite Printz sur la scène du marché de l’art.

Découvrez également

Quelques enchères D' Eugène Printz

Expertise en ligne

Nos spécialistes

Recevoir les E-Catalogues
Suivre l'actualité du département

Prochaines ventes Arts décoratifs du XX° siècle - Design

Résultats ventes Arts décoratifs du XX° siècle - Design